Paresco bourse
25 Juillet 2018 à 12h28 - 101

Quelles parts de SCPI acheter pour augmenter ses revenus annuels ?

Savoir choisir ses parts de SCPI, c’est avoir préalablement défini ses attentes et ses propres objectifs. Les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier permettent en effet différentes possibilités : augmenter ses revenus annuels, épargner, réduire son impôt sur le revenu. Il convient alors de définir au préalable ses propres objectifs. Dans cet article, nous vous conseillons sur les parts de SCPI à souscrire pour augmenter vos revenus annuels.

Les SCPI de rendement, adossés sur des biens immobiliers professionnels

Ce sont les SCPI dites de rendement qui sont les plus rémunérateurs parmi les familles de SCPI commercialisées par les sociétés de gestion. Les biens professionnels composent leur parc en grande majorité. Il peut s’agir d’immobiliers de bureaux, de murs de commerces, d’hôtels et de locaux d’activité, ou encore d’établissements de santé et d’éducation.

Ce parc d’immobiliers professionnels cible des locataires à potentiel locatif élevé. Les biens répondent généralement aux normes environnementales en vigueur telles que la règlementation thermique RT 2012. Ils revêtent également le label BBC – bâtiment basse consommation, c’est-à-dire que leurs performances énergétiques sont entièrement optimisées.

Ces SCPI distribuent par conséquent des dividendes plus conséquents, par rapport aux SCPI fiscales par exemple. Leur rendement annuel tourne autour de 5% en moyenne. Certaines rapportent une rentabilité de 4%, d’autres de plus de 6%, voire plus. Par exemple, les SCPI Corum et Corum XL dont la politique d’acquisition a été soigneusement étudiée afin de permettre ce rendement exceptionnel.

Comment choisir les SCPI à souscrire ?

Voici les deux étapes indispensables avant de faire son choix quant à la SCPI à caser dans son portefeuille de patrimoine :

  • se référer à la liste des meilleures SCPI de rendement qui est publiée sur les sites dédiés aux SCPI. Cette liste est rendue publique. Elle mentionne le rendement annuel généré les années précédentes, le taux de distribution, le taux d’occupation financier ainsi que le type de la SCPI (à capital fixe ou à capital variable). Les informations sur la société de gestion figurent également sur le tableau des meilleures SCPI : par exemple son chiffre d’affaires, le nombre de ses actifs sous gestion, ses années d’expérience, etc. Il faut certes garder en tête que c’est la société de gestion qui gère les SCPI et qui distribue les dividendes. Il convient donc de placer sa mise en les sécurisant auprès d’un professionnel qui saura les faire fructifier sur le long terme.
  • consulter un conseiller en gestion de patrimoine : c’est lui qui orientera le choix de l’investisseur par rapport à ses attentes. Il conseillera également sur la meilleure manière d’acquérir la SCPI : au comptant, en cash ou en usufruit. L’investissement en cash est recommandé si l’investisseur possède déjà un patrimoine de SCPI rémunérateur. Dans le cas inverse, c’est-à-dire pour l’investisseur qui procède à l’achat de ses premières SCPI, il lui est plutôt recommandé d’investir à crédit. Cela fin de profiter d’une part, des taux bas proposés par les banques, et d’autre part de l’effet de levier généré. En ce qui concerne l’achat des parts de SCPI en usufruit, l’intérêt réside dans la possibilité d’acquérir ces dernières à moindre coût, puisque l’investisseur n’achète pas la pleine propriété des parts. Il s’agit en effet d’une SCPI démembrée. La durée de la conservation des parts est toutefois limitée et n’excède généralement pas huit ans, afin de permettre à l’acheteur en nue-propriété de profiter de la pleine propriété à la fin du montage mis en place.

source : scpi-8.com

Le marché financier en France

  1. 31 Juil. 2018Tout ce que vous devez connaître sur le plan d’épargne retraite populaire95
  2. 31 Mai 2018Devenez usufruitier et donnez la nue-propriété d’un bien à vos enfants122
  3. 2 Mai 2018Comment bien simuler votre investissement en loi Pinel ?155